Tout d’abord, qu’est-ce que la condensation ? Ayant lieu en cas de climats humides, la condensation vient se poser sur les vitres de fenêtres. Elle apparaît sous forme d’humidité qui s’accumule soit à l’intérieur, soit à l’extérieur des fenêtres, sur les vitres. Cela crée alors des minuscules goutelettes d’eau, qui, si elles s’accumulent, peuvent créer de réelles flaques d’eau. Cela peut aussi arriver, en cas de fenêtre à double vitrage, que l’humidité se retrouve entre les deux plaques de verre, ce qui, nous le verront dans cet article, peut être plus problématique. Comment faire alors pour traiter ce problème ? Que faire en cas de condensation sur les fenêtres ?

Les habitations récentes : causes et solutions à la condensation

Dans le cas d’une habitation récente, il peut arrive plus facilement que la condensation s’accumule, notamment si les fenêtres sont équipées de double vitrage. C’est souvent le cas pendant les saisons chaudes. En effet, l’air qui se réchauffe atteint une température plus élevée que celle de la fenêtre. Il faut également savoir que lorsque la température intérieure augmente, cela fait disparaître la condensation car cela fait réchauffer la vitre. L’installation de volets roulants peut également contribuer à faire réchauffer la vitre et donc faire disparaître la condensation. Enfin, pour faire partir la condensation de manière naturelle, la lumière du soleil est très efficace.

Cas particulier : condensation à l’intérieur du double vitrage

On a tendance à l’oublier, mais la condensation peut également avoir lieu entre les deux vitres du double vitrage. Cela peut avoir plusieurs causes. Lorsque l’on cuisine, que l’on prend une douche, par exemple, l’humidité s’accumule et vient se stocker sur des endroits froids, comme c’est le cas des fenêtres.

La condensation ne se limite donc pas aux surfaces des vitres. Si elle vient s’accumuler entre deux vitres d’une fenêtre conçue avec du double vitrage, il peut être plus long de la faire partir. Voyons maintenant si la condensation est dangereuse et dans quel cas il est nécessaire de prendre les mesures adequat.

La condensation est-elle dangereuse ?

En somme, la condensation est liée à la température intérieure et extérieure, mais également au type de vitrage. Si l’on a opté pour du double vitrage, le risque de condensation est plus élevé. Il faut alors, pour éviter ce risque, bien ventiler l’habitation ou bien isoler la maison. Le mieux pour être certain d’opter pour les bons vitrages est de s’adresser à un professionnel, comme par exemple cette vitrerie à Vienne. En effet, même si la condensation n’est pas grave ni risquée, il peut arriver que le problème soit plus important. Cela peut être le signe, par exemple, d’une fuite ou d’un défaut dans le verre. Dans ce cas de figure, il peut devenir nécessaire de remplacer le vitrage.

En somme, la condensation n’est pas dangereuse mais il est préférable de l’éviter car si celle ci persiste, cela pourra être le signe d’un dysfonctionnement plus grave, auquel cas il sera préférable de faire appel à un professionnel du vitrage ou des fenêtres.

Tout savoir sur la condensation des fenêtres

Vous pourrez aussi aimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *